Coaching

Comment commencer à mieux gérer son équilibre vie pro – vie perso ?

Comme les cordonniers sont les plus mal chaussés, il m’arrive moi-même de me retrouver en difficulté devant mes problèmes de dirigeante. J’ai connu, ou je connais aussi la surcharge de travail à gérer, les difficultés liées à la fluctuation des revenus de l’entrepreneur, la gestion du stress, les prises de décisions stratégiques difficiles à opérer, le manque de temps pour faire les choses bien, et aussi, et surtout, me concernant, la gestion de l’équilibre entre vie professionnelle et vie familiale.

C’est mon vrai point de vigilance, car j’ai une fâcheuse tendance à investir un maximum d’énergie dans mes rendez-vous clients et mon entreprise, ce qui a pour conséquence de me rendre fatiguée sur mon temps familial, et donc ne me permet pas toujours d’offrir du temps de qualité aux membres de ma famille. Ce qui ne me convient pas du tout, et je travaille dessus…mais pas toujours confortable pour moi non plus, de faire changer les rayures du zèbre 😉

Donc pour m’aider à prendre du recul et à rester bien dans mes pompes, je me fais accompagner moi-même par une coach et par ma superviseur sur ces points.

Ça vous interpelle, qu’une coach rencontre les mêmes problèmes que vous ? Pourtant, pour quelqu’un qui pratique un métier de l’accompagnement, se faire accompagner soi-même pour être capable de prendre du recul et garder les pieds sur terre et la tête sur les épaules est indispensable. C’est même inscrit dans le code de déontologie de la plupart des coachs professionnels, dont le mien.

Et puis je sais qu’en ce qui me concerne, me faire accompagner sur la gestion des temps de ma vie, me rend tout simplement experte sur la question de la « gestion des temps de vie » chez les autres.

L’exercice des vases, pour une bonne articulation des temps de vie

A ce propos, il existe un exercice génial pour faire le point sur où vous en êtes, par rapport à cet équilibre. C’est l’exercice des vases, que je propose à mes clients, et que je vous présente ici. Vous pouvez essayer de le pratiquer seul, même si vous risquez de ne pas être complètement objectif, ou de vous auto-censurer. Mais se poser pour réfléchir à la case est déjà un pas. Voici donc l’exercice des vases :

Ses objectifs : Mesurer les écarts entre le déséquilibre vécu actuellement, et l’équilibre désiré pour l’articulation de ses temps de vie. Et bien sûr en faire découler un plan d’action correctives. C’est pas du contrôle de gestion, mais presque 😉

  1. Sur une première feuille A4, représentez 5 vases. C’est la représentation de votre équilibre vécu actuellement. Chaque vase représente un pan de votre identité, je vous donne les miens en exemple : Vie de dirigeante, vie de famille, vie de femme sociale, vie d’engagement. Vous pouvez aussi avoir « vie spirituelle », « vie sportive », ou autre, et même faire des sous-citernes « vie de maman », « vie de couple », « vie d’aidante », etc.
  2. Vous disposez ensuite de 100 points à répartir entre ces citernes, en fonction des aspects de votre identité qui vous mobilisent le plus de temps, d’énergie, et d’espace de cerveau disponible.
  3. Une fois les points alloués, posez-vous et ouvrez vos oreilles vers l’intérieur. Que ressentez-vous ? Notez (ou échangez avec votre coach, si c’est en séance). Et qu’en pensez-vous ? Notez. Sur quel(s) points êtes-vous satisfait ? Sur quel(s) point(s) êtes-vous insatisfait? Ne manque-t-il pas un vase ?
  4. Maintenant, prenez une autre feuille, et représentez à nouveau votre série de vases, telle qu’elle serait répartie idéalement, dans la situation que vous voulez atteindre. Que ressentez-vous ? Notez. Et qu’en pensez-vous ? Notez. Quels sont les principaux écarts que vous constatez ? Quel(s) sont les points urgents sur lesquels vous voulez prendre des actions ? Que planifiez-vous pour diminuer le contenu de la citerne choisie ? Que planifiez-vous pour augmenter le contenu d’une autre citerne ? Quelle date vous fixez-vous pour faire le point, voire un feedback à votre coach ? Etc.

C’est un exercice très simple, qui a le mérite de représenter visuellement la situation vécue, et d’en sortir des actions à prendre immédiatement et assez clairement. En général il est aidant pour commencer à mettre en mot une situation d’inconfort vécue, alors que le coaché était arrivé en séance dans une nébuleuse de stress…

La difficulté souvent, c’est que le coaché n’est juste pas objectif sur la répartition des points qu’il alloue…Il à tendance à coefficienter les citernes en fonction de sa perception, qui parfois n’est pas la réalité. En tous cas c’est la sienne à l’instant T, et l’échange avec le coach va pouvoir, souvent, remettre de l’objectivité dans sa façon d’appréhender les choses.

C’est un exercice que je peux proposer en séance avec mes clients, ou que je leur propose de faire à la maison, en inter-séance, afin de le débriefer ensemble en séance suivante. Que vous inspire-t-il ? En connaissez-vous des variantes, qui ont pu vous aider, ou aider vos clients, si vous êtes coach ?`

Pour la gestion de l’équilibre des temps de vie, et en particulier pour les mamans, je vous recommande cet ouvrage…

Partagez...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *