Une baleine est plus facile à manger quand elle est découpée en tranches

Mon job, en tant que coach professionnel, c’est d’aider mes clients à atteindre leurs objectifs. Basique.

En réalité, vous seriez surpris du nombre de personnes qui travaillent sans savoir exactement où elles veulent aller. Parfois, mes clients, quand ils sont managers ou collaborateurs, n’ont pas de cap parce que leur propre patron ne sait pas lui-même où il va, et où va la boite (Aïe).

Et d’autres fois, quand ils sont eux-mêmes dirigeant, ils n’ont pas de cap parce que choisissent, par méconnaissance ou manque d’anticipation, de compter sur leur bonne idée, sur l’intérêt d’un investisseur ou sur les bons chiffres du marché pour que leur entreprise fasse du résultat, comme on attendrait les résultats du tirage du loto…(Aïe Aïe)

Cet article n’est pas un énième article pour vous expliquer ce qu’est un bon objectif SMART. C’est plutôt une réflexion sur la nécessité de séquencer son travail…parce qu’une baleine est plus facile à manger quand elle est découpée en tranches… 😉

A quoi ça sert, d’avoir un objectif ?

Savoir où l’on va, ça aide. C’est même essentiel pour être efficace, et efficient. C’est valable pour faire vivre son entreprise, c’est valable aussi pour juste réussir sa journée de travail, et rentrer chez soi avec le sentiment du devoir accompli et de savourer ce plaisir.

Un objectif sert à ne pas s’éparpiller

Quand on fonctionne par objectif, on détermine le périmètre de son terrain de jeu. Ainsi, on concentre ses actions, et il est plus facile de déterminer celles qui peuvent servir l’atteinte de cet objectif, et celles qui ne sont pas utiles pour lui.

Donc déterminer un objectif précis et mesurable permet de ne pas diluer ses efforts dans les digressions ou le hors sujet, et de rester focus. Un bon outil de vérification au fil de l’eau, est la question «  En quoi ce que je suis en train de faire vient-il servir mon objectif ? ». Cette question est d’ailleurs aidante pour les profils qui en font trop (les fameux fans du « sois parfait », les mêmes qui sont rarement satisfaits de leur travail, d’ailleurs…), car leur permet de rester focus sur ce qui est réellement utile. Se fixer des objectifs nous aide donc à faire des choix, et parfois à alléger notre charge de travail.

C’est avoir un cap, pour que le bateau sache où accoster au lieu de tourner en rond et de se retrouver en rade au milieu du plan d’eau parce que plus de gazole, faute d’information.

Des objectifs pour se donner l’occasion d’être fier de soi

Quand on raisonne par objectif, on associe toujours un résultat à un indicateur pour en mesurer son atteinte. C’est une des différences fondamentales avec « le but ». Un but est une tendance, un objectif est une séquence mesurable qui vient servir ce but. Donc quand on peut mesurer son avancement, on se sent avancer. Et c’est en cela que je crois qu’un chiffre est en soi un signe de reconnaissance à s’offrir consciemment sur son propre travail (avis à ceux qui manqueraient de reconnaissance au travail…)

Pour agir dans un esprit d’amélioration

Un objectif est une séquence de travail, qui a donc un début, un déroulement et une fin. Séquencer son travail en objectifs successifs permet de mieux l’observer, et ainsi permet de mieux cerner ce qu’on fait de bien, de faire le point sur ce qui ne marche pas. Et cela nous permet donc de prendre des actions correctives pour le faire marcher mieux. Fonctionner par objectifs successifs, c’est se donner les moyens de s’améliorer de manière continue, parce qu’on travaille sur du me-su-rable.

Accessoirement, travailler par objectifs successifs sert aussi à chiffrer un CV quand vous voulez changer de job, mais là, je parle avec ma casquette de coach de carrière, voire mon autre blog (et parler de ça n’était pas l’objectif de l’article 😉 )

Travailler par objectifs successifs, c’est décider de mieux organiser sa vie au travail. Je fais donc le lien avec ce livre au bien joli titre, qui nous dit même qu’une bonne organisation pour nous faire libérer du temps pour soi…beau programme 🙂

 

Partagez...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someonePrint this page

Á propos de l'auteur: Bérangère Touchemann

Bérangère Touchemann est l'heureuse fondatrice du cabinet de coaching professionnel Touchemann & Co, qui forme et accompagne les managers, dirigeants et collaborateurs à potentiel dans le développement et la croissance de leur entreprise par ses Femmes, ses Hommes et ses équipes. Comme Charles Darwin, elle pense que l'organisation qui survivra ne sera pas forcément la plus forte, mais celle qui aura su s'adapter...

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.