Mind mapping : l’utilisation des réseaux sociaux pour les dirigeants de PME

Pourquoi les dirigeants de PME ne se sont-ils pas encore tous mis aux réseaux sociaux pour leur communication ?

Parce que ça leur parait compliqué, qu’ils n’en ont pas encore perçu l’intérêt, et parce que ça leur paraît trop de travail. C’est ce qui ressort des réponses de ceux à qui nous avons posé la question.

Alors oui, faire muter sa communication traditionnelle vers les réseaux sociaux, qui ont des codes différents, ça n’est pas simple, et pour nous qui accompagnons les dirigeants, ça n’est pas toujours facile à expliquer non plus. Alors je me suis amusée à composer une carte heuristique (ou mind map) pour essayer de figurer visuellement l’étendue du terrain de jeu de l’utilisation des réseaux sociaux pour les dirigeants de PME. Peut-être que ça plaira davantage aux plus « visuels » d’entre nous ?

Qu’est-ce qu’une mind map ?

Appelée aussi carte heuristique, carte conceptuelle, ou carte mentale, c’est une approche visuelle que j’utilise de temps en temps en coaching ou en formation, individuellement ou en groupe, pour faire émerger davantage d’interaction et de créativité.

Comment fonctionne le mind mapping ?

La technique du mind mapping sert à connecter les deux hémisphères de notre cerveau, l’un logique et l’autre créatif, pour collecter des idées avec un maximum de créativité, visualiser globalement des concepts, se figurer les liens, les causes et les effets d’un projet, d’une idée.

Comment construire une mind map ?

On place une idée centrale au centre d’une feuille, et on construit par des mots, des images, des couleurs et des symboles, l’univers de cette idée, et toutes les ramifications qu’elle comprend et qui lui sont associées.

L’idée centrale amène un premier niveau de ramifications d’idées, qui elles-mêmes sont composées de sous-catégories, comme sur mon dessin. Exemple : L’utilisation des réseaux sociaux pour le nom propre du dirigeant débouche pour lui sur une montée en leadership (1er niveau de « branche »), et ce leadership débouche sur une possibilité d’incarner le message ou la promesse de son entreprise, et d’illustrer son exemplarité pour le dirigeant (2èmes niveau de « branche »).

Pourquoi utiliser le mind mapping ?

Pour résumer, synthétiser, organiser et dompter des idées, définir des priorités, apprendre un concept, mémoriser, structurer un projet.

Globalement, la démarche nous aide à être plus efficace, et plus créatif. Elle permet aussi d’apporter une nouvelle dimension à un simple inventaire d’idées, par l’ajout d’éléments liés aux sentiments et aux émotions que le concept ou que la réalisation de ce projet implique.

J’avais d’abord pensé à créer ma mind map sur un logiciel en accès libre, mais ceux que j’ai essayés étaient particulièrement moches…j’ai donc passé mon samedi après-midi à dessiner, et ça m’a fait un bien fou 🙂 Ça a donné ça :

mind map réseaux sociaux dirigeant PME

Si vous voulez en savoir davantage sur le mind mapping et ses différents usages en management (animation de réunion, gestion des conflits…), je vous conseille cet ouvrage qui a l’avantage d’être super pragmatique :

 

Partagez...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someonePrint this page

Á propos de l'auteur: Bérangère Touchemann

Bérangère Touchemann est l'heureuse fondatrice du cabinet de coaching professionnel Touchemann & Co, qui forme et accompagne les managers, dirigeants et collaborateurs à potentiel dans le développement et la croissance de leur entreprise par ses Femmes, ses Hommes et ses équipes. Comme Charles Darwin, elle pense que l'organisation qui survivra ne sera pas forcément la plus forte, mais celle qui aura su s'adapter...

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.